Altran et Thales expérimentent l’impression 3D dans l’espace

05724206-photo-altran-logoL’entreprise de conseil en innovation et ingénierie avancée, Altran, en coopération avec Thales Alenia Space et l’Institut italien de technologie (IIT) a élaboré le « Portable Onboard Printer 3D » afin de produire des objets (par exemple des pièces de rechange) à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS). L’objectif de cette imprimante 3D est de permettre aux stations spatiales « de disposer de capacités de production à la demande » et ainsi de s’approvisionner sans dépendre uniquement « des missions d’approvisionnement depuis la Terre ». Le premier essai (mené par l’astronaute américain Scott Kelly) a permis de produire « de petits objets en PLA (acide polylactique), un plastique biocompatible et biodégradable issu de sources renouvelables ». Ils seront ensuite renvoyés sur Terre pour les comparer avec des « objets géométriquement identiques imprimés au Center for Space Human Robotics de l’Institut italien de technologie (CSHR-IIT) ». D’après le Directeur général d’Altran Italie, Marcel Patrignani « la fabrication additive permet une avancée révolutionnaire sur Terre comme dans l’espace, avec d’excellents résultats à moindre coût ». Retrouvez davantage d’informations en cliquant ici.

Notez que la société ALTRAN est une société labellisée « OBMS Supplier Network » depuis 2009.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This