Capgemini retrouve la croissance et le sourire

CroissanceLe groupe Capgemini revient à la croissance après de long mois d’incertitude. Par l’intermédiaire de son directeur générale adjoint et directeur financier, Nicolas Dufourcq, la SSII a confirmé  ses attentes et ses objectifs financiers ainsi que l »importance grandissante de l’offshore, nous souligne lemagit.fr.

Capgemini connait une croissance de 18% de son CA au troisième trimestre 2010 après 18 mois de recul. Son chiffre d’affaires s’établit à 2 105 millions d’euros contre 1 946 millions  à la même période l’an dernier. Ces chiffres ont confirmé les prévisions du premier groupe européen de services informatiques, qui anticipe une marge opérationnelle de plus de 6,5% en 2010.

La croissance a été tirée par les activités de projet (intégration de systèmes et conseil) : +5,8%. L’intégration de systèmes a enregistré une progression de 7,9% grâce au secteur financier. En revanche, l’activité d’infogérance a enregistré un recul de 2,8% et le conseil de 4,1%. Les prises de commande se sont quant à elles élevées à 2 176 millions d’euros soit une progression de 14,6% sur un an.

En outre, le groupe continu de renforcer ces effectifs avec plus de 100 000 collaborateurs au dernier trimestre contre 95 500 au premier de cette année. Mais c’est bien l’offshore qui profite le mieux de ce mouvement avec deux tiers des 23 000 personnes recrutées. Capgemini recourt de façon croissante à l’offshore afin de proposer des prestations à moindre coût en améliorant ses marges. Le tarif moyen journalier est donc en baisse et se fixe maintenant à 395€ contre 422€ il y a trois mois et 444€ en ce début d’année.

Le groupe Capgemini poursuit donc son cap vers l’Offshore, 37% de son effectif totale s’y trouve. Le moral est au beau fixe …

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 18 novembre 2010

    […] D’ailleurs…le candidat devra posséder une forte expertise dans le domaine de l’Outsourcing/Offshore. La recherche d’un acheteur spécialiste dans l’Offshore témoigne bien de la tendance à avoir de plus en plus recours à l’Offshore, comme nous vous l’annoncions ici. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This