Et si l’essor de l’emploi dans l’informatique était achevé …?

Newspaper_Feed_128x128Un article paru dans le MagIT, informe d’une suppression de 6600 postes en informatique depuis un an. Cette tendance à la baisse semble ne pas être uniquement une conséquence de la crise économique actuelle mais aussi le symbole de la mutation du marché informatique de l’emploi en France.

En effet, le chômage lié à la crise touche tous les secteurs d’activités, la Dares (Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques) annonçait 29900 informaticiens au chômage en octobre 2009. Ces chiffres avoisinent ceux observé pendant « l’éclatement de la bulle internet » début 2000.

Mais va t-il y avoir une diminution de ces chiffres lors de la sortie de crise  ? Rien est moins sure. Toujours selon cette article et les prévisions de l’APEC, une sortie de crise n’aura pas pour conséquence une remontée significative de l’emploi des informaticiens. La cause d’un tel phénomène : l’off shore, les réductions de coûts qu’elle offre est en accord avec les exigences financières des DSI. C’est pourquoi, une inquiétude grandissante se fait paraitre.

L’informatique sera t-il lui aussi victime de la délocalisation vers des pays moins  industrialisés ? Qu’en pensez vous ?

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Munci dit :

    La hausse du nombre de demandeurs d’emploi en informatique est de +48 % en un an, à comparer à celle de +25,1% pour l’ensemble du marché du travail sur la même période.
    Le chômage poursuit dans nos professions une progression deux fois plus rapide que sur l’ensemble du marché du travail.

    Extrait de :
    http://munci.org/Le-chomage-des-informaticiens-repart-a-la-hausse

  1. 7 janvier 2010

    […] dans un précédent article nous évoquions une “impasse” grandissante dans l’embauche d’informaticien […]

  2. 19 août 2010

    […] la fin de la crise de l’emploi des informaticiens que l’on abordait dans un précédent article ? Pas forcément, il est vrai que l’on observe un recrutement massive dans les SSII mais cela […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This