graph-163509_1280Les ESN françaises semblent bénéficier d’un horizon positif. En effet, en 2015 les plus importantes sociétés en termes de chiffre d’affaires ont constaté une croissance de 1 à 7,5% de leur chiffre d’affaires.

Les trois premières sociétés du panel sont Capgemini, qui se place à la première place avec 11,9 milliard d’euros de chiffre d’affaires, suivie ensuite de la société Atos avec 10,7 milliard d’euros, puis Sopra Steria avec 3,6 milliard d’euros. Devoteam constate un chiffre d’affaires de 0,5 milliard d’euros mais avec une croissance organique de 7,5% par rapport à 2014. L’objectif du patron de Devoteam, Stanislas de Bentzmann « est d’atteindre rapidement le milliard d’euros ».

L’horizon morose de la crise économique semble dépassé. Franck Nassah, du cabinet Pierre Audouin Consultants (PAC) confirme que « la transformation digitale est tellement importante pour les entreprises qu’il est impossible de décaler davantage les projets ». Le Syntec numérique constate également un afflux de demandes et un « taux d’occupation des équipes [qui] avoisine les 90 % ». Par exemple, chez Atos c’est le rachat de Bull et le développement de la division Big Data et sécurité, qui a favorisé la croissance de la société. Pour d’autres sociétés, c’est l’occasion de se faire une place sur ce type de marché. En effet, selon le président du Syntec Numérique, Guy Mamou-Mani « l’évolution technologique passe aujourd’hui plus par l’agilité que par la taille ».

Retrouvez davantage d’informations en cliquant ici.

Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!

Share This