Il est temps de croire aux opportunités professionnelles du “cloud”

Si à ses débuts, le « cloud » était associé à Dropbox ou encore Google Drive, et permettait au grand public de partager des photos ou des vidéos, il est aujourd’hui un outil du monde professionnel qui offre de nombreuses opportunités. Ainsi le cloud est même devenu une des tendances clés de l’année 2014, d’après l’institut Gartner. Mais quels sont les avantages de ce « cloud computing » pour les entreprises?

8720002090_b047dd1240_q

Avant de lister les nombreux avantages du cloud, il convient de redéfinir ce terme. D’après SalesForce, le cloud permet grâce à une plate-forme partagée et accessible via internet de n’importe quel terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc…), d’utiliser des applications et les personnaliser.

Le terme étant définit, il vous sera plus aisé de comprendre les avantages du « cloud » en 10 points :

  • Parlons d’abord de la flexibilité. En effet, le cloud a l’avantage de répondre au plus vite aux besoins de l’entreprise, notamment grâce à sa facilité d’accès (il vous faut un simple portail web).
  • De plus, les données sont plus rapidement récupérables en cas de problème.

Lire la suite

Lufthansa s’envole vers le Cloud avec IBM

La compagnie aérienne allemande vient de confier l’infogérance de son infrastructure IT à IBM par la signature d’un contrat d’externalisation d’un milliard d’euros le 15 novembre dernier. « En réalisant ce partenariat avec IBM dans sa transformation numérique, le groupe Lufthansa a décidé d’accélérer le mouvement vers les nouvelles technologies comme le Cloud Computing, pour optimiser son efficience » explique Martina Koederitz, General Manager d’IBM Allemagne.

Ce contrat d’une durée de 7 ans doit être approuvé par les conseils de surveillance et d’administration de la Lufthansa ainsi que les autorités antitrust. Il entraînera le transfert de 1400 salariés de Lufthansa System vers Big Blue. Cette opération se traduira, de plus, par une charge de restructuration de 240 millions d’euros mais permettra des économies de1024px-Deutsche_Lufthansa_-_D-ABVN_(8215849935) coûts d’environ 70 millions d’euros. Selon Simone Menne, membre du comité exécutif et directeur financier de la Lufthansa : « Externaliser notre infrastructure IT vers IBM va renforcer la compétitivité du groupe Lufthansa tout entier. Le plan de transformation va directement améliorer notre structure de coûts. Avec IBM, nous aurons accès aux dernières technologies non seulement pour diminuer nos coûts mais aussi pour poursuivre la digitalisation  de nos processus métier afin d’accroître notre efficience et la satisfaction client. »

D’après le Frankfurter Allgemeine Zeitung, la SSII française Atos ainsi que le poids lourd américain HP étaient aussi sur les rangs pour la reprise de cette activité.

SOURCE

Préparer un rendez-vous commercial

Photos courtesy of and copyright (Benjamin Miller), Free Range Stock, www.freerangestock.comComme tout bon commercial vous appréhendez un premier rendez-vous avec un prospect, surtout lorsque celui-ci pourrait conduire à la signature d’un contrat important. De plus, un service et, a fortiori, une prestation intellectuelle ne se vend pas de la même manière qu’un produit. Vous vendez une expertise qui reste intangible et non mesurable.  Toutefois, rassurez-vous, si votre interlocuteur vous reçoit, il parait évident que votre offre a retenu son attention. C’est maintenant à vous de mettre toutes les chances de votre côté pour concrétiser cette vente, et plus celle-ci est complexe, plus votre préparation sera décisive.

Avant toute chose, menez vos investigations sur votre prospect, enquêtez, bref, recherchez toutes les informations dont vous pourriez avoir besoin pendant l’entretien. Pour ce faire, Google reste votre meilleur ami : il vous permettra de découvrir non seulement la face visible de l’entreprise (site internet, blog, articles de presse), mais aussi des informations plus confidentielles bien que publiques comme les rapports annuels ou les comptes sociaux déposés par les entreprises. Vos recherches vous permettront de collecter des données essentielles pour appuyer votre argumentaire de vente telles que : Lire la suite

Rédiger un cahier des charges efficace

Pourquoi rédiger un cahier des charges?

Rédiger clairement un cahier des charges peut sembler contraignant et chronophage mais s’avère rentable à long terme. Il permet, en effet, de faciliter le travail de l’acheteur et la mise en concurrence des prestataires mais surtout, d’évaluer clairement le résultat obtenu et d’éviter tout litige possible quant au résultat attendu. Il vous préservera ainsi des pertes de temps et d’argent que pourrait vous causer un malentendu avec un fournisseur.

Pourtant, en pratique, on constate que l’entretien oral avec le prestataire (ou brief oral) est le plus couramment utilisé…à tort. Certes, le procédé peut sembler plus « interactif » mais il ne permet pas de gagner du temps et a fortiori de l’argent. En premier lieu, le brief oral pousse à contacter moins de fournisseurs et réduit ainsi les avantages de la mise en concurrence. De plus, l’oralité est moins précis que l’écriture et peut engendrer des oublis. Il permet, en outre, aux prestataires d’influencer le donneur d’ordre sur ses attentes afin de lui vendre un service dont il n’aurait pas vraiment besoin. Enfin, la comparaison des propositions commerciales reçues s’avèrera forcément plus compliquée. Ainsi, il parait plus raisonnable de consacrer le temps nécessaire à la rédaction d’un cahier des charges pour être certain de trouver l’expert le plus adapté à son projet.

Comment rédiger un cahier des charges

Tout d’abord, il est primordial de définir un objectif clair en choisissant notamment un verbe d’action (par exemple : concevoir, piloter etc.) que l’on complètera par un but à atteindre. A partir de là, on peut formuler un descriptif détaillé définissant les tâches à réaliser pour le projet ainsi qu’un planning permettant leur ordonnancement.

Lire la suite

Great place to work 2014

Chaque année, le palmarès Great Place to work récompense les entreprises où il fait bon travailler.

Cette année dans la catégorie des entreprises de plus de 500 entreprises, le grand vainqueur est…. Davidson Consulting. Cette jeune société française de conseil s’est faite remarquer pour ses bonnes pratiques.

Retrouvez le détail de l’article et du palmarès en cliquant ici

Quelle tendance pour le recrutement en 2014 dans les grandes SSII françaises?

Après quelques années consécutives de hausse du recrutement dans les entreprises de services du numérique françaises, il semble qu’en 2014 la tendance va changer. En 2013 les grandes SSII n’ont pas atteint leurs objectifs de recrutement, c’est pourquoi 2014 laisse penser que peu d’entre elles recruteront plus qu’en 2013. Le recrutement devrait se maintenir mais ne continuera pas à la hausse.

Retrouver le détail de cette information dans cet article.

La prestation de services informatiques, un secteur dynamique en France

En France, le secteur de la prestation de services informatiques reste très dynamique malgré un recul du recrutement et une décroissance en 2013. La plupart des prestataires de services informatiques interviennent auprès des entreprises dans le cadre de projets d’études ou de conseils. Elles peuvent être spécialisées soit sur des compétences techniques soit sur un secteur d’activité précis. Mais les plus importants tels que Capgemini sont capables d’apporter des solutions dans tous les domaines techniques et pour tous les secteurs d’activité.

D’après une étude du syndicat des SSII (Syntec), en 2013 le secteur des services informatiques a connu une décroissance notamment pour les secteurs du conseil en technologie et les activités des entreprises de services du numérique (ESN). Les éditeurs de logiciels quant à eux ont connu une croissance de 1,4% en 2013. Les résultats du 2ème semestre de 2013 donne confiance au Syntec pour l’année à venir, il prévoit de bien meilleurs résultats pour ce secteur. En effet, l’édition de logiciel et les prestations des ESN devraient connaître une croissance en 2014, ce n’est pas le cas pour le secteur du conseil en technologie qui devrait continuer sa décroissance.

Retrouver le résultat de cette étude en cliquant ici

 

Les Fab Labs, le nouveau concept pour relancer la production industrielle?

Ce concept vient directement des Etats-Unis. Les ‘Fab Labs’ ou ‘Laboratoires de fabrication’ sont de véritables usines en accès libre et sont très probablement en train de dessiner ce que sera l’industrie de demain. C’est Barack Obama qui a présenté ce concept dans son projet de relance de la production industrielle de son pays. L’idée est d’offrir à tous un accès à un moyen de production. Les personnes qui se rendent dans un Fab Labs trouvent là un espace d’entraide, d’échange et de partage qui permet de réunir des compétences variées sur un même projet.

Le concept est arrivé en France où l’on compte aujourd’hui une cinquantaine de Fab Labs pour la plupart soutenus par des établissements d’enseignement supérieur.

Retrouvez l’article complet ici