Sélectionner une page

20 prévisions technologiques et informatiques du Gartner et d'IDC. Prévision #2 : d'ici 2020, 30% des navigations sur le web se feront par recherche vocale
Après les fêtes de fin d’année, deux grands sujets passionnent généralement nos lecteurs : les recettes pour faire une “détox” rapide après les repas un peu trop riches, et les astuces pour tenir ses bonnes résolutions (cette année, c’est sûr, vous allez y arriver).

Même si nous partageons également ces interrogations fondamentales, nous préférons laisser la paroles aux sites spécialisés sur ces sujets… et vous emmener un peu plus loin, en 2020, et sur d’autres terrains, plus orientés informatique et technologie.

Les 10 prévisions du Gartner et d’IDC

Les instituts Gartner et IDC ont tous deux publié leurs prévisions sur les tendances informatiques et technologiques à l’horizon 2017-2020. Sans rentrer dans les détails de leurs analyses que vous pourrez retrouver ici (en vous créant un compte Gartner gratuitement) et ici (revue de presse IDC), voici le résumé des 10 principales tendances identifiées :

Les 10 prévisions du Gartner

1) Des expériences d’achat immersives grâce à la réalité augmentée
> D’ici 2020, 100 millions de consommateurs feront leur shopping avec la réalité augmentée

2) La navigation sur le web ne se fera plus par l’intermédiaire d’un écran… mais par la recherche vocale
> D’ici 2020, 30% des navigations web seront faites sans écran

3) Le déclin des applications mobiles, peu rentables pour les marques, au profit d’un investissement dans les applis de messagerie (Facebook, iMessage…)
> D’ici 2019, 20% des marques auront abandonné leur application mobile

4) Utilisation d’algorithmes pour influencer positivement le comportement des collaborateurs dans l’entreprise (ex : guider les pilotes d’avion pour consommer moins de fuel)
> D’ici 2020, les algorithmes vont modifier le comportement d’un milliard de travailleurs

5) Essor de la blockchain
> Le business autour de la blockchain pèsera 10 milliards de $ d’ici 2022

6) La majorité de nos activités (digitales) se feront par le biais des Géants Digitaux (Google, Apple, Facebook, Amazon…). L’essor de la fusion entre monde réel et digital verra cette tendance augmenter fortement.
> D’ici 2021, 20% de toutes les activités d’un individu impliqueront au moins un des 7 géants digitaux

7) L’innovation demande un très fort investissement
> En 2019, pour chaque dollar investi dans une innovation, il en faudra 7 pour sa mise en place opérationnelle

8) Le besoin en hébergement de données issues de l’Internet des objets va rester bas
> En 2020, la demande de stockage de données de l’IoT n’augmentera pas plus de 3%

9) L’Internet des objets va permettre d’énormes économies aux particuliers et aux entreprises, en maintenance, services et consommables
> D’ici 2022, les économies sont estimées à 1 trillion de $ par an

10) L’utilisation de trackers d’activité permettra aux salariés et à leurs employeurs d’améliorer leur état de santé et de réduire les frais associés
> D’ici 2020, 40% des employés pourront diminuer leurs dépenses de santé en portant un tracker connecté

Les 10 prévisions d’IDC

1) Développement massif de produits, de services et d’expériences digitaux
> D’ici 2020, 50% des entreprises Global 2000 verront leur business dépendre majoritairement de leur capacité à créer des produits et services digitaux

2) Explosion des dépenses IT pour les technologies de la “3ème plateforme” (= cloud, mobilité, big data, réseaux sociaux)
> D’ici 2019, les technologies de la 3ème plateforme représenteront 75% des dépenses IT

3) Explosion des dépenses IT des entreprises en infrastructures et logiciels cloud
> D’ici 2020, 67% des dépenses IT des entreprises concerneront des offres clouds (infra et logiciels)

4) L’intelligence artificielle supportera les projets de transformation digitale et de l’Internet des objets
> D’ici 2019, 40% des initiatives de transfo digitale et 100% pour l’IoT seront supportées par des fonctionnalités d’intelligence artificielle.

5) Essor de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée dans les opérations marketing
> En 2017, 30% des entreprises Global 2000 testeront la réalité augmentée dans leurs efforts marketing

6) Forte augmentation des plateformes clouds collaboratives industrielles (ICCs = Industry Collaborative clouds) à la fois dans les entreprises et chez leurs fournisseurs
> D’ici 2018, le nombre d’ICC triplera, pour atteindre le nombre de 450.

7) Mise en place d’équipes entièrement dédiées à l’innovation et à la transformation digitale dans les entreprises
> D’ici fin 2017, plus de 70% des Global 500 auront mis en place des équipes 100% dédiées à l’innovation ou la transformation digitale

8) La majorité des revenus des fournisseurs de services clouds seront générés par des brokers ou des distributeurs
> D’ici 2020, ce sera plus de 70% de leurs revenus qui proviendront de brokers ou de partenaires commerciaux.

9) La performance des entreprises sera mesurée par de tous nouveaux indicateurs, orientés transformation digitale
> 1/3 des 20 premières entreprises de chaque industrie n’arriveront pas à s’aligner sur ces nouveaux benchmarks

10) Humanité augmentée : vague de nouvelles technologies interconnectées avec le biosystème humain
> Milieu des années 2020, les offres et les services autour de “l’Humain Augmenté” seront mainstream.

Constat : l’accélération de la transformation digitale

Ces prévisions montrent à quel point la transformation digitale s’accélère et, surtout, devient incontournable. Derrière ce terme parfois “fourre-tout” se cachent des innovations technologiques et informatiques très différentes, comme le cloud, la réalité augmentée et virtuelle, l’Internet des objets (IoT), l’intelligence artificielle (IA), la blockchain. Ces innovations, loin d’être marginales et réservées à quelques start-ups et entreprises high tech, révolutionnent nos façons de consommer, de travailler, d’échanger.

Attention à ne pas laisser passer le train de la transformation

Ce qui est nouveau, c’est la rapidité à laquelle ces innovations sont adoptées et influencent notre économie. A tel point que les entreprises sont parfois décontenancées et peuvent ressentir des difficultés à reconsidérer leurs priorités stratégiques, à repenser leurs organisations dans une optique plus “agile”. Tout l’enjeu est là : ne pas laisser passer le train, ne pas se laisser distancer par les concurrents, les challengers… au risque de disparaître.

Une transformation qui influe sur l’organisation des structures…

Il ne faut pas croire non plus que ces sujets, qui peuvent sembler très techniques, ne concernent que les départements informatique, ingénierie ou R&D des entreprises. Marketing, ventes, Ressources Humaines, supply chain, achats, finance… tout le monde est impacté.
Comment le cloud modifie les usages et les outils dans l’entreprise ? Comment le marketing doit repenser l’expérience client avec la réalité augmentée ? Comment l’Intelligence Artificielle va accompagner les équipes dans la transformation digitale ?
Ces questions sont autant de challenges pour les organisations.

… en faisant de plus en plus appel à des prestataires externes

Qu’il s’agisse de solliciter des cabinets de conseil pour penser les défis, les priorités ou l’organisation de demain… Ou qu’il s’agisse de faire appel à des expertises externes pour accompagner les équipes dans les projets innovants… le recours à des ressources externes devient de plus en plus important pour l’entreprise, d’un point de vue à la fois stratégique et budgétaire.

Comment gérer ces ressources externes, stratégiques pour l’entreprise ?

Touchant à la stratégie et à l’innovation de l’entreprise, la gestion des prestataires externes devient un enjeu en soi :

  • Comment avoir une vision en temps réel des ressources déployées sur l’ensemble de ses sites ?
  • Comment piloter les dépenses en ressources externes par périodes, entités, pays et comment les maîtriser ?
  • Comment gérer correctement l’accueil (on-boarding) des prestataires pendant leurs missions ?
  • Comment évaluer la qualité des fournisseurs et mesurer leur valeur ajoutée ?
  • Comment mieux négocier les tarifs des prestations ?

Toutes ces questions sont importantes, et méritent que l’on s’y attarde.

Toutefois, sans outils à disposition des équipes achats et des équipes métiers, difficile de pouvoir y répondre correctement. Des logiciels de type Vendor Management System ont été développés à cet effet. Ils permettent d’accompagner les entreprises dans la gestion et l’achat de leurs ressources externes, et de fluidifier les échanges entre les équipes achats/finance, les équipes métiers et les fournisseurs.

Photo : Designed by Kues / Freepik

Vous voulez en savoir plus sur les possibilités offertes par les Vendor Management Systems (VMS) ?

Découvrez le VMS d'Opase en 2 min (vidéo)
Share This
Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!