Sélectionner une page

social-mediaSelon Capgemini Consulting, l’acheteur pourrait être bien le « community manager » de demain… En effet, avec les nombreux réseaux sociaux d’aujourd’hui, l’acheteur peut et devra en faire bon usage, mais comment l’utiliser sans risquer une mauvaise e-reputation ?

D’après une étude du Forum économique mondial, « en moyenne 25% de la valeur d’une entreprise sont directement liés à sa réputation ». Les directions achats se doivent alors d’intégrer une stratégie digitale dans leur métier, afin que l’acheteur devienne désormais « orchestrateur et non plus simplement l’intermédiaire entre l’entreprise et ses fournisseurs » d’après Magali Testard, associée responsable conseil en achats et supply chain chez Deloitte. L’objectif de cette stratégie est à la fois de gagner du temps et de la réactivité, et ce, en organisant et animant « un dialogue direct entre les clients internes et les fournisseurs sans l’intermédiation des achats » (par exemple en intégrant des communautés achats, en partageant leurs expériences, en faisant de la veille fournisseurs, etc…).

Une stratégie appuyée par les directions marketing qui démontrent qu’utiliser les réseaux sociaux permet d’atteindre une certaine « proximité et ne pas paraître ringard ». Retrouvez davantage d’informations en cliquant ici.

Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!

Share This