Sélectionner une page

ContinentalAlors que le marché automobile français est en hausse de 6,5% avec 181 830 véhicules immatriculés en avril, selon le  Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), l’Alliance Renault-Nissan a décidé de se rapprocher de l’équipementier automobile Continental en signant un accord-cadre.

Cet accord porte sur « les boîtiers à embarquer dans les futures productions de véhicules ». En effet, Alexandre Corjon, vice-président Ingénierie Système de l’Alliance Renault-Nissan confie préparer la prochaine génération de véhicules connectés, qui seront donc équipés du nouveau boîtier fabriqué par l’équipementier allemand. Les premiers véhicules a en bénéficier seront « le Nissan Rogue aux Etats-Unis, le Dacia Duster et la Clio4 à renouveler durant l’été ».

En plus des boîtiers, Continental fournira également quatre versions de logiciels, ce qui permettra au groupe « d’entrer de plain-pied dans le concept de mise à jour à distance du logiciel (OTA) ». Un investissement important puisqu’il faudra prévoir la mise à jour des logiciels. Mais selon Alexandre Corjon, l’Alliance Renault-Nissan devrait « supporter le coût des mises à jour car il en va de la qualité des véhicules ».

Cet accord intervient au moment où l’Observatoire Cetelem prévoit une progression de 3% sur l’année pour le marché automobile.

Retrouvez davantage d’informations en cliquant ici.

Share This
Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!