Sélectionner une page

Bombardier_Logo_Bk_200x67Forte de ses 22 trains déjà livrés en juillet dernier par la division ferroviaire de la multinationale canadienne, Bombardier Transport, la SNCF souhaite désormais remplacer ses trains de la banlieue parisienne par 12 automotrices électriques de type Francilien. Cette nouvelle commande s’inscrit dans le cadre du contrat initial signé en 2006 entre les deux sociétés, et prévoyait la livraison de 372 trains dont la commande était chiffrée à près de 4 milliards d’euros. Pour le moment, c’est 225 trains qui ont été commandés.

Fabriquées dans l’usine Bombardier située à Crespin (Nord-Pas-de-Calais-Picardie), les 12 rames prévoient d’être livrées entre la fin 2017 et courant 2018. Laurent Bouyer, président de Bombardier Transport France précise également dans son communiqué que dans le cadre du renouvellement du matériel de la région île de France, l’usine de Crespin Nord compte « augmenter les cadences de production en conséquence ». A l’heure actuelle, le site de production « emploie plus de 2000 salariés, dont 500 ingénieurs et cadres » et exploite un savoir faire qui a permis à la société de conforter sa place de « chef de file mondial dans le secteur des technologies ferroviaires ».

Retrouvez davantage d’informations en cliquant ici.

Share This
Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!