Sélectionner une page

General-Electric-Company1Le conglomérat américain, General Electric s’est engagé dans les 3 ans à mettre en place un plan de recrutement pour la création de 1000 emplois. En effet, l’un des axes stratégiques choisi par GE est de devenir la « première entreprise industrielle numérique au monde ». Pour cela, le patron de GE Europe, Mark Hutchinson a confirmé leur intention de créer début 2016 à Paris un « centre d’excellence pour les logiciels » comprenant 250 postes. Mais également, un « centre de services partagés » qui emploiera aussi 200 personnes, entre Paris et Belfort. Ainsi qu’un « programme de leadership » employant 240 personnes. Le PDG du groupe américain, Jeff Immelt, s’était également engagé mi-2014 à accueillir au sein du conseil d’administration de GE « un dirigeant d’entreprise français de premier plan » afin de continuer à « développer en France des partenariats fructueux », soutenir « la culture de l’innovation et contribuer à créer les industries du futur ». Retrouvez davantage d’informations en cliquant ici.

Notez que suite à l’acquisition finalisée début novembre des activités énergie d’Alstom, pour un montant de 9,7 milliards d’euros,  General Electric a prévu de supprimer 800 postes environ. Plus d’informations ici.

Share This
Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!