Sélectionner une page

Qui n’a pas eu déjà à subir, conduire ou encore accompagner le changement en entreprise? Tout comme Schumpeter l’a écrit, l’entrepreneur innovant fait face à une routine, qu’il doit bousculer. Cette routine qui rassure, est installée chez tous les collaborateurs, et la surpasser devient alors un enjeu complexe.

https://unsplash.com/gridExiste-t-il alors une méthode pour conduire le changement au sein de son entreprise, et ce, de façon efficace?

Plusieurs critères rentrent en jeux, comme l’organisation de l’entreprise, l’attitude du manager, ou encore celle de ses collaborateurs.

Plusieurs spécialistes ont réfléchi à la meilleure façon de conduire le changement quand il est inévitable. S’il n’ y a pas qu’une seule et même méthode efficace, quelques règles semblent contribuer à créer un équilibre entre le « nouveau » et « l’ancien ».

Tout d’abord, avant d’engager le changement auprès de vos collaborateurs par des discours pantagruéliques, peut-être vaut-il mieux faire une table ronde pour que chacun partage son avis quant au bien fondé d’un changement. Ainsi, si les collaborateurs se sentent écoutés, le manager n’aura pas à s’épuiser en essayant vainement de les convaincre.

Aussi, le deuxième point important concerne la compréhension de la culture de l’entreprise. Une analyse alors approfondie de la structure et de son fonctionnement pourra éviter que le changement soit mal interprété et voué à l’échec. Le changement s’il est adapté à la structure respectera alors les valeurs de la société.

De plus, tout au long du processus, il est utile que le manager soit patient et  qu’il admette que la conduite du changement nécessite une période d’apprentissage. Les initiatives des collaborateurs doivent être accueillies et soutenues comme des accélérateurs au changement. Les résultats attendus du changement ne seront donc pas effectifs dès le premier jour, c’est une notion que les cadres ont tendance à oublier.

Enfin, pour conduire un changement efficace une organisation rigoureuse doit être programmée. Cette organisation doit comprendre tout au long du processus à la fois des formations, de la communication autour du changement et des encadrants qualifiés. Afin d’atteindre les objectifs que l’entreprise s’est fixée, seule la combinaison de ces critères mènera à une conduite du changement réussie.

Face à un environnement qui évolue continuellement, la démarche OCSIMA nous rappelle l’intérêt de bien définir l’objectif à atteindre. Car, avant de l’atteindre, l’entreprise devra faire face à des changements qu’il faudra accompagner tout en faisant face aux résistances des collaborateurs (que peut entraîner la routine au travail). La mission du manager du changement n’est pas donc de convaincre du changement, mais de le faciliter.

Retrouvez l’article source ici.

Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!

Share This