Sélectionner une page

Si à ses débuts, le « cloud » était associé à Dropbox ou encore Google Drive, et permettait au grand public de partager des photos ou des vidéos, il est aujourd’hui un outil du monde professionnel qui offre de nombreuses opportunités. Ainsi le cloud est même devenu une des tendances clés de l’année 2014, d’après l’institut Gartner. Mais quels sont les avantages de ce « cloud computing » pour les entreprises?

8720002090_b047dd1240_q

Avant de lister les nombreux avantages du cloud, il convient de redéfinir ce terme. D’après SalesForce, le cloud permet grâce à une plate-forme partagée et accessible via internet de n’importe quel terminal (ordinateur, tablette, smartphone, etc…), d’utiliser des applications et les personnaliser.

Le terme étant définit, il vous sera plus aisé de comprendre les avantages du « cloud » en 10 points :

  • Parlons d’abord de la flexibilité. En effet, le cloud a l’avantage de répondre au plus vite aux besoins de l’entreprise, notamment grâce à sa facilité d’accès (il vous faut un simple portail web).
  • De plus, les données sont plus rapidement récupérables en cas de problème.

  • En ce qui concerne la maintenance, le cloud permet une mise à jour automatique de l’ensemble des serveurs. Cette mise à jour est effectuée par votre fournisseur cloud (par exemple pour la gestion de prestations intellectuelles ce serait Opase sur sa plate-forme OBMS). Votre outil évoluera à la vitesse de vos besoins voire plus vite que le marché lui-même, et permettra à votre entreprise de se recentrer sur son savoir-faire et sa stratégie globale.
  • En termes d’investissement, l’enjeu est minime puisque la rapidité d’installation permet aux entreprises de supporter des coûts de démarrage très faibles.
  • Question collaboration, le cloud est un facteur important dans le travail des collaborateurs puisqu’il permet à chacun de synchroniser ses documents, par exemple. Les collaborateurs pourront ainsi travailler simultanément. Un ROI satisfaisant pourra alors être plus facilement obtenu.
  • Côté mobilité, le cloud a l’avantage de permettre aux salariés de gérer eux-même leur travail et donc leur productivité, dès lors qu’ils bénéficient d’un accès internet (qu’ils soient ou non dans l’enceinte de l’entreprise).
  • Aussi, les données sont centralisées et disponibles à tout moment pour les collaborateurs de l’entreprise, qu’ils soient ou non sur des fuseaux horaires différents. L’efficacité est alors améliorée.
  • La sécurité étant l’une des priorités pour les entreprises, le cloud offre l’avantage de sécuriser les données même en cas de perte ou de vol du matériel informatique. Ceci du fait que les données ne sont plus stockées sur l’ordinateur mais sur un serveur externe.
  • Le cloud est alors un facteur de compétitivité notamment entre des petites et des grandes entreprises. Elles pourront être au même niveau en ce qui concerne la gestion de leurs ressources externes, par exemple.
  • Enfin, en ce qui concerne le respect de l’environnement le cloud permet de réduire l’empreinte carbone. En effet, le cloud permet à l’entreprise d’utiliser simplement l’espace dont elle a besoin sur les serveurs.

Tous ces avantages ont bien été compris et utilisés en Europe par bon nombre d’entreprises, qui ont investi dans le « cloud ». Pourtant, la France reste encore frileuse et se place derrière l’Allemagne (14% du marché allemand) et le Royaume-Uni (20%), d’après le Huffington Post. Il serait donc temps pour les entreprises françaises de s’aligner sur les entreprises européennes afin de gagner en compétitivité.

Pour plus d’informations, rendez-vous ici et ici.

Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!

Share This