Sélectionner une page

L’achat de prestation intellectuelle représente plus de 20% de la masse totale des achats des entreprises. ici 

L’achat de produits ou de services est plus répandu que l’achat de prestation intellectuelle. Depuis quelques années pourtant, les Acheteurs prennent conscience de la réelle valeur ajoutée de l’achat de prestation intellectuelle. Même si acheter de la prestation intellectuelle est onéreux, cet achat est source de gains pour les entreprises. Le problème c’est que l’achat de prestation intellectuelle peut-être un réel défit pour l’Acheteur : il existe autant de contraintes liées à ces achats que de projets. Comment l’Acheteur peut-il parvenir à gérer ces contraintes ?

Du fait de son caractère immatériel, il est particulièrement difficile de mettre en place des leviers de contrôle sur une prestation intellectuelle. En effet, l’achat de prestation intellectuelle est directement lié aux ressources humaines et donc doit répondre à toutes les contraintes qui en découlent. Autres difficultés majeures : fixer les obligations de résultats et savoir les mesurer.

Heureusement, il existe des moyens efficaces pour se libérer de ces contraintes. D’abord, pensez à bien mettre en place un cahier des charges incluant les objectifs détaillés de résultat. Ensuite, jalonnez votre projet avec des rendez-vous, cela vous permettra de suivre l’évolution des travaux et d’effectuer des validations intermédiaires. Il existe aujourd’hui des outils spécialisés qui vous permettent d’avoir une approche plus rationnelle de vos achats de prestation intellectuelle. De cette façon vous imposer un cadre à vos fournisseurs et vous vous assurez aussi qu’il dispose des ressources nécessaires à la réalisation de la mission.

Share This
Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!