Sélectionner une page

ipv6A la fin 2011, il n’existera plus d’adresse IP disponible. Le salut se trouve du côté d’un nouveau protocle : le protocle IPV6. Mais les entreprises seront confrontées à une nouvelle problématique, le protocole IPV6 n’est pas rétro-compatible avec l’ancienne technologie. La migration ne se fera pas sans douleur sauf si elles anticipent, nous disent solutions-logiciels.com, et ceci en faisant appel à des SSII les aidant dans cette mutation ?

L’avènement du haut débit fin des années 90, début 2000, a considérablement augmentés les usages d’internet. Le développement de l’informatique personnelle ou bien celui de la téléphonie mobile font qu’aujourd’hui nous aurons besoin de nouvelles adresses IP. Les adresses IP sont comme des numéros de téléphones, ils servent à identifier de manière unique les utilisateurs d’internet. En restant sur l’exemple des numéros de téléphones, nous sommes passés de sept chiffres à huit pour en être à 10 aujourd’hui. Avec les adresses IP, cela ne se passe pas exactement de la même manière. Le protocole que nous utilisons aujourd’hui, l’IPV4, limite le nombre à 4,2 milliards d’adresses IP. Selon la Number Ressource Organization (NRO), il ne reste plus que 5% d’adresses IPV4 soit 215 millions. Le marché chinois explique en partie cette pénurie.

Les adresses IPV6 permettre 3,4×10^38 adresses IP, ce qui est largement suffisant pour aujourd’hui, mais aussi pour demain. Dans cette perspective, le NRO demande aux organisations, gouvernements, FAI et entreprises de migrer rapidement et massivement vers l’IPV6. Même si cela est inéluctable, peu d’acteurs ont franchis le pas en France pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela nécessite des investissements techniques et un savoir-faire que peu d’acteurs ont encore aujourd’hui. Mais aussi pour des raisons budgétaires. Tous les outils logiciels et matériels dédiés à Internet doivent être adaptés ou remplacés par des solutions compatibles avec l’IPV6. Hors c’est une transition qui peut être simple pour un particulier, mais très coûteuse pour une entreprise.

Mais les contraintes de cette mutation peuvent être atténués en l’anticipant et en faisant appel à des sociétés de services qui auront le savoir-faire nécessaire à cette réalisation. De plus, ces évolutions sont une manne pour les entreprises. Selon le livre blanc de L’IPV6 (que vous pouvez retrouver ici à la page 10), la technologie permet une utilisation simplifiée d’Internet, la connexion d’un réseau devient élémentaire, la sécurité y est plus importante et est résolument tournée vers la mobilité.

Les entreprises françaises sont face à un changement technologique qui peut être très coûteux si elles n’anticipent pas suffisamment. Reste aux SSII de s’engouffrer dans la brèche en les accompagnant pour que cette migration technologique se fasse le plus en douceur possible.

Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!

Share This