business_growthSelon une étude du cabinet Pierre Audoin Consultants (PAC), le regain d’activité profite aux petites et moyennes SSii. Elles sont les mieux placés pour cultiver ce qui est le principal vivier de cette croissance du marché : le midmarket.

Comme souvent, la France est la deuxième nation européenne en matière de « logiciels et services », derrière l’Allemagne. Une estimation du cabinet prévoit une croissance qui pourrait atteindre 3,7% du CA cette année. Néanmoins, celle-ci est différente selon les métiers, la taille de l’entreprise et le type de client.

En effet, le domaine du conseil et de l’intégration accuse une baisse de – 6,8%, hors ce domaine est essentiellement contrôlé par les grandes SSii. Les secteurs les plus demandeurs comme la banque et les télécoms nécessite des compétences plus spécialisés et laisse donc une plus grande  place aux petites SSii.

Autre aspect de cette étude : les prix. Les prix pratiqués par les SSii envers leurs clients sont aujourd’hui aux plus bas et ceci quelle que soit la taille de l’entreprise. L’attention se porte dorénavant sur l’exigence contractuelle : « la généralisation du mode forfaitaire et les nouveaux engagements en termes de qualité », nous relate www.distributique.com.

On y apprend également que la reprise ne s’effectue pas de la même manière selon la zone géographique. Contrairement au quart nord-est, qui recule, et la composante nord et sud-ouest, qui reste stable, nord-ouest et sud-est bénéficie pleinement de cette dynamique de croissance. Il en ressort aussi que la province profite plus de cette dynamique que la région Ile-de-France.

Qu’en pensent les SSii ?

Suite à un sondage, la place de marché Hitechpros nous apportent des éléments de réponse. Même si 52% des SSii interrogées considèrent que le marché français n’est pas sorti de la crise, 68% d’entre elles ont augmentées leurs carnets de commandes depuis la rentrée.

Les petites SSii se portent bien, mais sont victimes de préjugés, selon Eric Isabey président du directoire de PAC. Leurs capacités à durée et à faire sont remis en cause par les grands comptes. Pour se rassurer, nous dit-il, les SSii doivent se spécialiser par type de service. Pour « attaquer  » les grands comptes, elles doivent se rassembler ou s’associer avec un éditeur.

Abonnement au Blog

Abonnement au Blog

Inscrivez-vous pour recevoir une alerte dès qu'un nouvel article est publié !

You have Successfully Subscribed!

Share This